ORDO AB CHAOS / STEET’YO

Fasciné par la culture Hip Hop et le graphisme dès mon adolescence dans les années 90, le graffiti a très vite occupé une place importante dans ma vie. Ayant toujours aimé écrire, les lettres sont devenues au fil du temps, des “amies” que j’aime restructurer. Une évolution qui m’a poussée à regarder et apprécier les différents styles d’écriture se pratiquant dans le monde : Des anciens pictogrammes sumériens aux plus récents pixação brésiliens. Je pratique modestement la calligraphie (arabe, asiatique, gothique…) et continue encore d’assimiler ce style intemporel que j’intègre à ma peinture et à mon autre passion : la photographie.

Le graffiti étant éphémère, très vite j’ai commencé à utiliser des appareils photo. Au départ pour assouvir mon côté archiviste puis, avec le temps, la photographie est devenue pour moi un moyen de partager une vision plus personnelle de ce qui nous entoure. Originaire de Montbrison, depuis dix ans j’ai souvent immortalisé ma ville tout comme le Forez environnant, les ambiances nocturnes restant mes favorites. J’ai aussi beaucoup arpenté les lieux en friche, sources d’Histoire et d’images hors du temps, avant que l’on appelle cela de l’urbex
Dès 2007 j’ai commencé à mélanger mes deux passions que sont la photo et le graffiti dans la pratique du light painting. Une technique photographique consistant à dessiner avec de la lumière en pose longue dans l’obscurité et qui permet de réaliser des clichés colorés et hors norme. Je me sers de divers “outils lumineux” que j’ai fabriqué, de LED ou même de feu… Les possibilités sont presque infinies en faisant preuve d’imagination pour les mettre en forme.